Le portefeuille rouge

On avait fait connaissance avec Mathilde dans « La Relieuse du gué ». La voici de retour dans une histoire de vieux livre encore – attention, pas n’importe lequel, une édition originale de Shakespeare ! Mais une rareté peut en cacher une autre…et voila Mathilde entraînée dans une aventure qui la confrontera à une consœur aussi séduisante que vénéneuse, un beau commissaire-priseur qui lui fera oublier son amour précédent, et surtout un certain John surgi du XVIIè siècle et pour qui elle sera prête à renoncer à son atelier, ses amis, sa petite ville et son gué…


Décidément on s’attache à cette jeune femme discrète, intelligente, bienveillante envers et contre tout. Sans être ni un polar, ni un thriller, ni un documentaire sur la restauration et la reliure des livres anciens, cette histoire est un peu tout ça à la fois. On se laisse porter par la quête de Mathilde à la recherche du propriétaire d’un portefeuille aussi mystérieux que rouge…

 

Réseau